Y'A DU SOLEIL ET DES PULLIPS..

Y'A DU SOLEIL ET DES PULLIPS...


Reprenons là où nous en étions... Verlaine vient de franchir (à grand peine) la porte de la maison de vacances, pour rejoindre les Pullips de l'Orphelinat de Miss O...
Ulysse Regan: Verlaiiiiine!!! Oh ma copine choupiiiiie! Dans mes bras!!
Verlaine: Ouh là, ouh là, doucement, je vais encore me gauffrer...


Verlaine: C'est toi, Ulysse Regan? Je t'ai reconnue à ton odeur de banane. Allez, ôte donc ce sac à bananes de ta tête, il fait trop chaud.
Ulysse Regan: Oh ouiiiii, Verlaine si mignonne... tout ce que tu veux...


Verlaine: Tu me présentes à tes copines? Euh, ou ta copine? Y'a un bloc de Pullips, là, je vois pas bien ce que c'est... Une Pullip à quatre têtes?
Ulysse Regan: Euh, non, ça c'est rien, on jouait, hahaha.


Ulysse Regan: D'ailleurs on a fini de jouer, hop là, et voilà, je te présente Nadiejda, GwenEbony, Darina Malina et Jelizah Nell, de l'Orphelinat de Miss O. Ce sont d'excellentes camarades de jeu. Les filles, dites bonjour à Verlaine!
Verlaine: Bonjour les filles!
Darina Malina: Eh bé, pas trop tôt, depuis le temps qu'on t'attend, toi... Il était quand même moins une, là...
Jelizah Nell: Ouille, mes poignets...
Verlaine: Oh bah désolée, je me suis un peu perdue en chemin... Faut dire que c'est très mal indiqué, y'a des routes partout.


GwenEbony (chuchotant): Elle a une drôle de tête, non, la nouvelle? On dirait pas vraiment une Pullip...
Darina Malina: Bah, elle vient d'un Orphelinat très ancien, peut-être qu'ils ont tous des têtes vintage, là-bas...


Ulysse Regan: Dites donc, vous deux, je vous interdis de dire du mal de Verlaine! C'est pas de sa faute si elle s'est perdue! Elle n'y voit pas bien, la pauvre, et en plus elle est allergique au soleil! Alors faut être très gentil avec elle...


Ulysse Regan: Elle a pas une super bouille, ma petite Verlaine? Autrefois, j'ai séjourné dans son Orphelinat, et elle me faisait craquer, avec ses yeux qui louchent et sa peau toute rouge... Impossible d'être vilaine en compagnie d'une telle mignonnitude sur pattes...
Verlaine (rougissant encore pire): Oh booarf... tu sais c'est rien...


Verlaine: Moi je suis contente de te revoir, Ulysse Regan, car je t'ai perdue de vue en quittant mon Orphelinat... J'étais chef de la Cute Team, première du nom, et puis le progrès est passé par là, c'est devenu une Kawaii Team, et je n'avais plus le physique assez japonais pour tenir le coup... Alors je suis partie sur les routes... Ca fait du bien de revoir du monde!
Ulysse Regan: Ooooh, la pauvre, elle est pas trop choupinette d'amour?
Jelizah Nell: Euh bah en tous cas, Tierney Apolline avait raison, elle a une super bonne influence sur toi!
Nadiejda: Dis, Verlaine?
Verlaine: Qui me parle?


Nadiejda (la touchant): C'est moi, coucou. J'ai une lettre pour toi de la part de ma maîtresse et chef de la Time Team, Priscilia Coraline.
Verlaine: Oh, cette chère Priscilia Coraline! J'imagine qu'elle a écrit en violet... euh, j'ai des soucis avec le violet, je suis un peu daltonienne...
Nadiejda: C'est pas plutôt avec le rouge et le vert, les soucis des daltoniens?
Verlaine: Ah non mais je voulais dire, je suis dalmatienne, en fait je vois comme les chiens.... bref... tu peux pas lire la lettre pour moi, st'eu plaît?


Nadiejda (lisant): "Chère Verlaine, je profite de cette occasion unique pour te prier de venir rejoindre notre Orphelinat. Il est rempli de Pullips sympas, à part une personne que je ne nommerai pas avec un prénom qui commence par Q. Tu as longtemps vagabondé et il est temps que tu te reposes parmi nous, d'autant plus que ça fera grandement plaisir à Ulysse Regan (en plus d'assurer notre sécurité). Je te propose de rejoindre ma team, la Time Team, car tu n'es pas un modèle récent, ton make-up n'est même pas répertorié. Tierney Apolline se joint à moi pour te faire des bisous. Bien à vous, Priscilia Coraline."
Ulysse Regan: Dis oui, dis oui! Oh, c'est trop choupi!
Jelzah Nell: Mais purée, tout le monde se connaît et on nous cache tout, on nous dit rien...


Verlaine: Il y a aussi Tierney Apolline chez vous? Oh, c'est chouette comme tout! Bah vous savez quoi, ça me fait hyper plaisir! Et puis c'est pas comme si je pouvais refuser quoi que ce soit à Priscilia Coraline... Ca va, je rougis pas trop?
GwenEbony: C'est vrai qu'elle est mignonne quand elle s'y met.


Nadiejda: Avant de rentrer, il nous reste quelques jours de vacances... Je vous propose donc d'en profiter un peu, tout en écoutant la musique ci-dessous, à cliquer lecteur, s'il te plaît, afin de mieux cerner la teneur profonde de nos vacances fantastiques:


Faut cliquer là, si vous n'avez pas saisi. Si, si, allez, cliquez.


Premier jour: partie de tennis sur table.


Les audacieuses...


... contre les prudentes.
Nadiejda: Jelizah, mets-toi une barrette, tu ne vas pas y arriver, là.


Le juge de ligne.
GwenEbony: Faute! Le filet a vibré, là. Et croyez-moi, je le sens bien.


Admirez le style.


Verlaine: Je l'ai! Je l'ai! Je l'ai!


Verlaine: Je l'aaaaaaaah!!! BOUM.


Nadiejda: Euh, Verlaine, ouhou? Ca va?
Verlaine: Tout va bien! C'est rien! Je savais que c'était la fin de la table, c'était pour vous faire une blague, haha.
Ulysse Regan: Oh nooooon... Bouge pas je viens te chercher!


Deuxième jour: partie de Scrabble.
Darina Malina: Et là, je finis par mettre le D et ça nous donne "démons"!
GwenEbony: T'en as pas assez de parler de trucs horribles?
Darina Malina: Tu t'es regardé, toi, tu nous as posé "Xouvinabur". C'est pas démoniaque, ça?
GwenEbony: Mais non... j'ai... entendu ça dans une chanson...


Ulysse Regan: Bah alors, Verlaine, tu ne joues pas avec nous?
Verlaine: Euh... non, non, ça va, c'est plus amusant d'agiter les petites lettres en mettant les mains dedans, t'en fais pas!


Ulysse Regan: Bon, alors, Jelizah Nell, c'est à toi.
Jelizah Nell: Euh... j'ai rien, je passe.
Ulysse Regan: Même pas un petit mot de deux lettres?
Jelizah Nell (mal à l'aise): Nan, nan, rien du tout...


Nadiejda: Mais enfin, qu'est-ce que tu racontes, si tu ajoutes un S à "obitsu", tu peux placer ton mot et t'as un scrabble!
Jelizah Nell: Non non, j'ai pas de scrabble... Nadiejda, tu vas au-delà d'un gros drame, là!
Nadiejda: Ah oui, crotte, j'avais oublié...


Troisième jour. Partie de Qui suis-je.
Nadiejda: ... et est-ce que je suis prétentieuse?
Jelizah Nell: Oui.
Verlaine: Mais n'importe quoi, c'est même pas une personne "La Bonne Paye"!


Darina Malina: GwenEbony, j'ai un gros doute, elles nous fixent l'une après l'autre sans arrêt.
GwenEbony: Eh, dites, me mettez pas dans le même sac que Darina Malina!


Ulysse Regan: Et pourquoi personne n'essaie de me faire deviner qui je suis, moi?
Jelizah Nell: Parce que... on peut pas, on... on n'a pas le temps, voilà. Ouh là là qu'il est tard.


Quatrième jour. Bronzette sur la terrasse.


Verlaine: Rhaaaa! Ca fait du bien!
Ulysse Regan: Oh non non non, mon pauvre petit chou tu vas brûler! Tu as la peau trop claire!


Darina Malina: Eh ben alors, qu'est-ce que vous avez à toutes garder vos culottes? De toute façon, moi je n'avais que des collants en laine, alors zou, à poil!


Ulysse Regan: Tiens, jolie choupie, des lunettes de soleil, et puis j'ai trouvé que ça pour te faire de l'ombre, c'est un plastique plein de feuilles de nori...
Verlaine: Nan mais c'est bon, vire ça, ça sent l'algue pourrie...


Nadiejda: Tiens, à propos d'algues, mets donc ces feuilles de nori, un peu de pudeur que diable.


Cinquième jour: séance télé.
Darina Malina: Ouaiiiis! Vas-y, mets-lui la tronçonneuse dans les dents et lâche les piranhas!
Nadiejda: Darina, ton père n'est pas vitrier.
Darina Malina: Non, mon papa fait des stories. Mais regardez-moi ce sang qui gicle! S'trop bieeeen!


Ulysse Regan: Ca va Verlaine? Tu supportes? Pas trop peur?
Verlaine: Oh ben non, y'a des couleurs partout, c'est rigolo. A part ça, c'est aussi flou que cette photo.


GwenEbony: Euh... Nadiejda, je vais faire un tour sous la couverture, tu me diras quand c'est fini.
Nadiejda: Cromch, cromch, tu veux un bichcuit?


Dernier jour... il est temps de partir! (Et d'arrêter la musique de fond si elle tourne encore, de toute façon c'est mort, vous l'avez dans la tête pour toute la soirée.)
Nadiejda: Verlaine, où es-tu? C'est là qu'on embarque pour prendre le train, dans le sac bleu de maman.
Darina Malina: Eh ben alors, qu'est-ce qu'elle fiche?


Verlaine: J'arrive! Il y a une chose étrange en bas de la chaise, je ne l'avais pas vue, je suis tombée dedans... c'est une sorte de cage... Je ne trouve pas la porte...


Darina Malina: Ulysse Regan, sois gentille, va chercher ta copine dans la poubelle, sinon on en a pour des heures et on a un train à prendre, là.
Ulysse Regan: Ma pauvre petite Verlaine, elle est tellement mignonne, perdue dans la corbeille à papiers...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×